La start-up française Ledger a conçu des wallets crypto. Ces derniers sont des moyens de paiement sécurisé qui ne sont pas liés directement à une banque. Malheureusement, la clientèle de ce type de portefeuilles de cryptomonnaie est depuis un moment dans le collimateur des piratages. Ce risque est tellement élevé que les clients des wallets crypto Ledger sont dans le doute et ne savent plus quoi faire. Voici l’essentiel à savoir sur ce sujet qui plonge tout le monde dans l’incertitude.

L’origine du piratage

On peut estimer à plus d’un million les personnes utilisant les wallets crypto de la marque Ledger. Cette clientèle est sujette à de graves menaces. En effet, elle risque d’être victime d’escroquerie de tierces personnes. Ce désagrément résulte du piratage du système de sécurité du fabricant Ledger. Cette attaque des pirates était pourtant prévisible en ce sens qu’au cours de juillet 2020, la star-up avait déjà invité ses clients à la vigilance. L’entreprise soutenait à cette époque que des harckers avaient eu accès à leur base de données. Ceux-ci pourraient facilement s’emparer des données personnelles des clients.

Malheureusement, la situation a dégénéré au point où un hacker s’est cru obligé de publier le 20 décembre dernier, une partie des données volées sur l’un des sites de vente de données informatiques. Selon les spécialistes en sécurité informatique, si un pirate décide de divulguer gracieusement les données piratées d’un serveur, c’est qu’il les a déjà exploitées.

La star-up s’excuse auprès de sa clientèle, les pirates entrent en action

Bien conscient du risque que court sa clientèle, le PDG de Ledger, Pascal Gauthier a présenté récemment ses excuses à ses clients. Elle a promis tout faire pour remédier à cette situation malencontreuse. Toutefois, les clients victimes des hackers ne seront pas dédommagés à en croire la direction générale de l’entreprise. Cette décision fait des vagues au sein de la clientèle.

De leur côté, les pirates sont déjà en action. En effet, des sources font savoir que plus d’un million d’adresses mail des clients de Ledger circulent sur des forums. Des hackers ont par ailleurs déclenché le processus d’hameçonnage encore appelé phishings. Le mécanisme consiste à envoyer des formulaires à remplir aux clients qui, de leur côté, croient savoir qu’il s’agit de l’entreprise. Ce qui est faux.

Si les hackers réussissent effectivement à usurper l’identité du client, ils peuvent alors faire des transactions et vider le compte bancaire par exemple. Ils auront ainsi accès aux données personnelles des clients, leurs mots de passe des précieux wallets, leurs adresses postales, leurs contacts téléphoniques, etc. Tout est alors réuni pour passer à l’offensive dont la conséquence extrême est d’effectuer des transactions bancaires au nom du client.

Ledger organise la riposte et donne des conseils à ses clients

Les responsables ont tenu à rassurer leurs clients qu’en aucun moment, ils ne se seront contactés par appel téléphonique encore moins par SMS. Dès lors, une manœuvre de ce genre serait l’œuvre des hackers qui envisageraient même de menacer des clients en leur exigeant le paiement d’une certaine rançon. Ledger invite sa clientèle victime d’hameçonnage à la vigilance et à ne pas céder au chantage des pirates qui pourraient affirmer être des employés de l’opérateur.

Le PDG Pascal Gauthier insiste auprès des clients pour qu’ils ne dévoilent en aucun cas leurs codes ou autres coordonnés. En dehors des consignes, le fabricant de wallets crypto a rassuré en disant que les fonds sont en sécurité. Cette nouvelle a été accueillie avec joie. Les personnes qui étaient plus ou moins sceptiques commencent à reprendre confiance en dépit des réelles menaces qui planaient sur leur argent. En plus de cela, l’entreprise annonce le recrutement d’un nouveau directeur de la sécurité. L’objectif est de prévenir d’autres catastrophes.

 

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom