L’intérêt pour la cryptomonnaie semble grandir de jour en jour, et parmi celles existantes, le bitcoin est un cran au-dessus de toutes. Une monnaie virtuelle à la mode chez les VIP, elle semble avoir titillé l’intérêt non seulement des milliardaires, mais également celui des responsables de fonds d’investissement. Le bitcoin est devenu tellement populaire que Christopher Wood a décidé d’y investir avec une partie de son précieux or qu’il a liquidé.

L’échange de lingots d’or contre le roi de la cryptomonnaie

Christopher Wood a liquidé une partie (5 %) de son or pour investir dans le bitcoin. Il s’agit du responsable mondial de la stratégie des actions pour la grande banque d’investissement Jefferies Group. On doit cette information au journal économique Business Standard.

 

À en croire le même journal, l’investissement de 5 % de ces actifs dans le bitcoin ne serait que le début. Ce dernier attend que l’actuelle euphorie se calme avec un retournement de situation positif par rapport à la tendance actuelle pour investir plus. De plus, les présentes statistiques montrent que le retracement des prix a de bonnes chances de se produire.

La décision a été prise suite à une note que Christopher Wood a adressée aux investisseurs. Dans ladite note, le responsable mondial de la stratégie des actions de Jefferies Group explique qu’il réduisait pour la première fois de 5 points de pourcentage l’actuelle location de 50 % en lingots d’or. Il ajoutait aussi que dans le cas où une grande correction du bitcoin sera constatée par rapport au niveau actuel qui est au-dessus de 20 000 $, l’investissement sera plus élevé.

 

Le bitcoin : un retour sur investissement sûr, même si l’or est un bon actif

C’est la crainte des histoires de piratages massifs qui faisaient douter Christopher Wood quant au fait d'investir ou non dans le bitcoin jusqu’à présent. Et ce n’est pas la seule raison. Il avait également peur qu’à la fin, le bitcoin soit déclaré illégal. En effet, la probabilité était forte que le bitcoin soit utilisé comme moyen de paiement par des acteurs malveillants ou dans des trafics illicites.

 

Mais aujourd’hui, le bitcoin a été encadré avec des services de garde ultra-sécurisé. On pense notamment à l’arrivée des solutions qui sont dédiées aux institutionnels et les régulations qui se sont peu à peu mis en place. Tout cela a créé un environnement parfait pour les investisseurs, dont Jefferies Group.

Cependant, la grande banque d’investissement ne compte pas renoncer totalement à l’or. Elle pense d’ailleurs que la valeur du métal jaune devrait connaître une progression dans les jours à venir. La seule condition serait que la réserve fédérale US reste en Colombie. Ce qui signifie tout simplement que Jefferies Group et les autres investisseurs n’attendent qu’une petite chute de la valeur du bitcoin pour en profiter.

 

Ce qu’il faut retenir de l’action de Jefferies Group

Avec l’importance accordée par tous au bitcoin, le patron mondial de la stratégie de placement a donc décidé d’accroître l’exposition à la cryptomonnaie. Ainsi, il a décidé de réduire de 5 % son portefeuille de 50 % d’or physique. En effet, cette décision a été prise juste après que la valeur du bitcoin soit montée au-dessus des 20 000 $. Ce qui est un réel record pour une monnaie virtuelle.

Le niveau le plus bas de l’année qu’on connaît au bitcoin depuis le début de l’année a bondi de 474 %. Il s’agit là d’une progression de 214 % sur seulement un an. Il est donc normal de constater les gros investisseurs comme Jefferies Group et autres ont décidé d’en profiter. En revanche, la progression du bitcoin ne devrait pas empêcher l’or de reprendre du poil de la bête. Jefferies Group et son patron mondial de la stratégie restent de réels partisans de l’or.

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom