Cela a fait la une des journaux pendant de nombreux jours, Joe Biden a donc prêté serment il y a peu est a donc dû créer un gouvernement. Parmi toutes les personnes qu’il a engagées, il est bien évidemment très important de parler de Gary Gensler, un aficionado du Bitcoin nommé président de l’organisme de réglementation des marchés financiers. 

Un pro bitcoin à la tête des marchés financiers : une bonne nouvelle pour les cryptomonnaies

Cette nouvelle a bousculé la communauté des cryptomonnaies. En effet, lors de son investiture, Joe Biden a donc nommé un expert en blockchain à la tête des marches financier américain. Professeur de pratique de l’économie et ancien président de la Commodity futures Trading Commission, Gary Gensler a de nombreuses fois fait la promotion des cryptomonnaies. Bien qu’au sein même du gouvernement, les disparités d’opinion autour des cryptosoient importantes, Gary Gensler pourrait permettre aux cryptomonnaies de se démocratiser encore plus. 

Après de nombreux éclats, Gary Gensler pourrait permettre à la communauté des blockchains et des cryptomonnaies d’être mieux représentée et de bénéficier d’une meilleure publicité. Pour lui, les technologies de Blockchain et les cryptomonnaies auraient un réel potentiel d’être des catalyseurs de changement dans le monde financier et économique. 

Des disparités d’opinion qui pourrait restreindre la marche de manœuvre 

Bien évidemment, l’élection de ce nouveau président des marchés financiers est une bonne nouvelle pour toutes les personnes amatrices de cryptomonnaies. Toutefois, au sein même de l’administration Trump, tout le monde n’est pas du même avis que Gary Gensler. En effet, la secrétaire au trésor de Joe Biden, Janet Yellen, a déjà fait savoir son inquiétude face à la montée de ces monnaies virtuelles. Effectivement, bien qu’elle ne soit pas opposée à l’utilisation de ces nouvelles monnaies, elle reconnait aussi l’utilisation des cryptomonnaies par certaines organisations criminelles terroristes, une semaine après l’attaque du Capitole. En conclusion, il serait donc possible que son élection mette des bâtons dans les roues de toutes les personnes qui se battent pour la démocratisation de ces monnaies virtuelles.

En dehors de Janet Yellen, la grande majorité du clan Biden est procryptomonnaie. En effet, dans son administration, Joe Biden a choisi notamment de nommer Reena Aggarwal, une grande figure de la démocratisation du Bitcoin et du Blockchain. Par ailleurs, il est aussi possible de parler de Chris Brummer, nommé à la régulation financière du pays qui a plusieurs fois témoigné devant le congrès en faveur des cryptomonnaies et de leur déploiement partout dans le monde. En bref, à l’inverse de la très controversée administration Trump, celle élue par Biden serait donc beaucoup plus favorable aux cryptomonnaies et pourrait donc permettre, dans un futur proche, de laisser le champ libre aux traders du monde entier. 

Avec cette administration devrait aussi voir le jour la potentielle création d’une cryptomonnaie basée sur le court du dollar. En effet, bien que ce projet ne soit qu’à l’état de rumeurs, les États-Unis pourraient aussi se placer pour concurrencer les autres pays du monde, déjà bien avancés dans la conquête de ce nouveau marché. 

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom