Jusqu’ici The Graph était connu comme le moteur de recherche pour les blockchains publiques. En octobre 2020, The Graph avait levé des fonds afin de lancer son projet de cryptomonnaie. Il s’agit alors d’un nouveau projet de la finance décentralisée très attendu. Aujourd’hui, la cryptomonnaie lancée, bouscule déjà la hiérarchie. Focus sur cette révolution majeure dans l’univers des cryptomonnaies.

Une vente de tokens pour la levée des fonds

Afin de lever suffisamment de fonds pour lancer sa cryptomonnaie, The Graph avait procédé, il y a quelques mois, à la vente de son token GRT. La confirmation de la vente avait été faite dans une publication parue le 28 octobre 2020 sur son blog. Ainsi, grâce à cette vente publique, The Graph a pu réunir un montant astronomique de 12 millions de dollars. L’intégralité des tokens GRT a alors été vendue en 24 heures et 11 minutes, alors que la vente était prévue sur 3 jours à partir du 22 octobre dernier.

Seulement 4 % de l’offre totale de jetons GRT était concernée par cette vente publique, ce qui correspond à 400 millions d’unités. Au total, après avoir passé un KYC (vérification d’identité) obligatoire, ce sont plus de 4 500 investisseurs qui sont parvenus à devenir des « Original Graphers ». Ces derniers ont fait l’achat des GRT à travers les 4 coins du monde et plus de 90 pays différents ont participé à cette vente publique.

La naissance du jeton GRT

Dans la même dynamique, le jeton GRT a vu le jour sous la bannière du protocole The Graph, la structure d’analyse des marchés. Dans le monde des cryptomonnaies, ce protocole est un véritable acteur à succès. Grâce à son protocole d’indexation, de nombreuses entreprises ont à leur disposition des données en relation à la blockchain dont elles ont besoin. Les données sont fournies sous la forme de requêtes open source.

Avec la mise en place de sa propre cryptomonnaie du nom de GRT, The Graph se dote d’un instrument performant qui garantit son évolution en cours. Le protocole The Graph a publié officiellement cette nouvelle cryptomonnaie à travers une annonce diffusée sur son compte Twitter. La crypto GRT s’est alors hissée dans le top 50 des cryptomonnaies, quelques jours seulement après le lancement du mainnet.

La mise en place d’une tokenomic bien précise et détaillée sur le site du protocole, a alors permis d’établir le jeton GRT. Cette tokenomic a contribué essentiellement à la sécurisation du réseau et à garantir l’intégrité des données interrogées. La cryptomonnaie GRT est vue comme un « jeton de travail » qui servira à bien faire fonctionner l’infrastructure The Graph. Elle sera dédiée à l’allocation de ressources dans le réseau, en tant qu’un ERC-20 sur la blockchain Ethereum. Ainsi, un revenu peut être tiré du réseau par les indexeurs, conservateurs et délégués actifs. Ce revenu est proportionnel à la quantité de travail qu’ils fournissent et à leur contribution.

L’évolution du protocole The Graph

Le lancement du « jeton de travail » GRT de The Graph est principalement basé sur une étape décisive de l’évolution de celui-ci. Cette étape sera axée sur le format d’établissement d’une décentralisation effective de son réseau. Ce dernier a été intégré dans la feuille de route du protocole depuis qu’il a été lancé en 2018. Cela permettra notamment de passer à une étape supérieure qui passe de son réseau hybride actuel à la version entièrement décentralisée du protocole. Une fois établi, ce réseau portera le nom de Graph Network.

Ce réseau est mis en place dans l’objectif de créer et de construire un marché ouvert constitué d’indexeurs et de curateurs. Ce sera alors des conditions adaptées qui leur permettront de travailler ensemble afin d’indexer et d’être, efficacement et de manière décentralisée, sous le service de toutes les données pour DeFi et Web3. De nombreuses structures utilisent déjà les services de The Graph. C’est le cas notamment de la plateforme Uniswap et de CoinGecko. Ce dernier est un site de référencement des cryptomonnaies.

Partager
Article précédentTuto : offrir des bitcoins pour Noël
Article suivantDes distributeurs automatiques de cryptomonnaie saisies dans des villes françaises
Jacky Giang
Jacky, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin.

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom