Avant de commencer cette série d’argument comparant les trois types de valeurs, voici leurs définitions.

Monnaie fiduciaire : c’est une monnaie dont la valeur est basée sur la confiance que ses utilisateurs lui accordent, tels qu’un billet de banque ou une pièce. La plupart des monnaies utilisées dans le monde sont des monnaies fiduciaires.

L’or : fût utilisé comme monnaie pendant des milliers d’années sous forme de pièces, et est aujourd’hui une monnaie-marchandise. Une pièce d’or vaut le poids de celle-ci par rapport au cours actuel de l’or, principale différence entre une monnaie-marchandise et une monnaie fiduciaire. L’or est une valeur appréciée comme refuge et comme alternative aux monnaies fiduciaires.

Le bitcoin : c’est une monnaie complètement virtuelle et non contrôlée par un état ou quelconque société privée. La mise en circulation des bitcoins est prévue, prévisible, et finie. De plus, chaque transaction est vérifiée par le plus gros réseaux d’ordinateurs au monde pour s’assurer que celle-ci sera effectuée rapidement et de manière sécurisée.

#1 Rareté

Une monnaie utilisable est une monnaie qui existe en abondance mais qu’il n’est pas facile de trouver ou de créer. Les coquillages par exemple, qui furent utilisés comme monnaie d’échange, sont trop rares pour être utilisés largement, sauf dans certains endroits spécifiques. A l’inverse le sable est lui bien trop abondant pour avoir une valeur significative en petite quantité.

Fiduciaire Oui Les monnaies fiduciaire ne peuvent être créées que par un nombre limité de fournisseurs, cependant le coût de production étant faible, elles peuvent être créées en grosse quantité et peuvent être prêtes très rapidement. Sauf en cas d’inflation extrême, la rareté des monnaies fiduciaires résiste bien.
Or Oui Comparé à d’autres métaux précieux, l’or à l’avantage d’être en même temps abondant et difficile à trouver. Le cuivre par exemple est plus abondant et plus difficile à traiter en grande quantité. Le platine est lui trop rare pour être utilisé dans la plupart des transactions.
Bitcoin Oui La création de bitcoins est contrôlée et hautement prévisible. Avec une petite marge d’erreur il est possible de prévoir la création de bitcoin sur 100 ans. Les 21 millions d’unités (seuil maximum) devraient être suffisantes pour couvrir un grand nombre de transactions, essentiellement grâce à sa divisibilité.

Retrouvez les autres volets de cette série sur les différences entre la monnaie fiduciaire, l’or et le bitcoin :

Partager
Article précédentAdresse bitcoin pour test
Article suivantPlugin WordPress Bitcoin
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom