Pour lire les trois premières partie de cette série d’article, rendez-vous à la fin de celui-ci.

Très peu de transactions dans le monde concerne des montants exacts entiers et dans presque tous les cas il faut pouvoir rendre de la monnaie. Cela peut-être effectué en proposant différentes segmentations d’unités, ou en divisant physiquement une monnaie sans qu’elle perde en valeur. Cela rend par exemple l’art comme étant une monnaie peu pratique, les oeuvres ne pouvant pas facilement être divisés.

Fiduciaire Oui La monnaie fiduciaire est généralement disponible en beaucoup d’unités différentes de manière à pouvoir la diviser facilement. De plus, le fait qu’elles soient imprimées essentiellement sur du papier, en rend le stockage très simple.
Or Neutre Diviser l’or est possible, mais pas facilement. Il faut pouvoir avoir accès à du matériel pour le couper ou le fondre. De plus le stockage de celui-ci est compliqué puisque l’or est lourd et prend de la place.
Bitcoin Oui Le bitcoin est divisible jusqu’à 8 décimales pour le moment (un satoshi) et pourrait parfaitement être divisé en plus petit encore si besoin. Pour un cours de $100 le BTC, celui-ci est divisible jusqu’à $0.0000001.

Les épisodes précédents 
Retrouvez les autres volets de cette série sur les différences entre la monnaie fiduciaire, l’or et le bitcoin :

Partager
Article précédentBitcoin vs fiduciaire vs Or – #3 : portabilité
Article suivantAchat de votre premier bitcoin : attention aux arnaques !
Maxime, aka votre "Conseiller" sur achat-bitcoin.fr est un early adopter du Bitcoin depuis 2011. D'abord intéressé par la technologie, du minage à l'unité de compte, il a passé de très longues heures à en apprendre plus sur la blockchain et le principe de monnaie décentralisée. Habitué des places de marché et de l'utilisation des crypto-monnaies, je souhaite par ce site Internet aider à la démocratisation des monnaies comme le Bitcoin, Litecoin ou Peercoin. Dons BTC : 1Maxime5w2BGvorFG2BRtU9JjPomMfgaJ5

Commenter

Commentaire vide !
Entrez votre nom